Pas Glop en concert

Pas Glop en concert
Notez cet article

Revu et orchestralement corrigé, même amélioré, avec une pointe de ska et un soupçon de Nina Hagen, magistralement interprétée par Véronique Goubert, la chanteuse du groupe, vous entrez dans l’univers des Pas Glop et vous en ressortez avec la bonne humeur au coin des lèvres.

Pas Glop

Au début, il n’y avait rien ! Le chaos, le noir, le silence … Puis il y eut le son ! 

Le temps passa sur le dos d’un ange … Un jour d’amour, le son rencontra l’ivraie…sssssse. Ensemble, ils eurent un fils … … le blé, une fille l’oseille. En Italie s’installèrent, à la bourse, ils misèrent, pour de la pauvreté s’abstraire … mais, mais ,mais … dénudés, dépouillés, sans artich’ au matin ils embarquèrent …

C’est par ces premières phrases pleine d’humour et de jeux de mots que le concert des PAS GLOP commença sur la voix grave du chanteur Thierry Schmitt. Posant le décor d’une manière peu conventionnelle, il ouvre une dimension hors norme sur une reprise bien connue des Doors et de son chanteur Jim Morrison, Alabama Song (connu également sous Whisky Bar).


Ska, Pop, Rock et Rigolade

Revu et orchestralement corrigé, même amélioré, avec une pointe de ska et un soupçon de Nina Hagen, magistralement interprétée par Véronique Goubert, la chanteuse du Groupe, vous entrez dans l’univers des Pas Glop et vous en ressortez avec la bonne humeur au coin des lèvres.

Nul doute que Bertolt Brecht et Kurt Weill seraient heureux d’entendre une si belle interprétation de leur oeuvre originale de 1927.

 Au total, 18 chansons et plus d’une heure et demie de fantaisie, d’humour et de musique, qui change radicalement de ce que l’on peut entendre généralement.

 Il est vrai que pour ces artistes passionnés de musique et de théâtre, on ne leur fait plus … miroiter le pipeau de la réussite … instrument non primordial à leurs yeux et que, jouant quand ils veulent, il n’est pas facile de les voir souvent sur scène, car ils ne recherchent pas la gloire, mais passer simplement un bon moment entre eux et le faire partager aux auditeurs présents.

Si par hasard, près d’une scène, vous croisez leur chemin, je ne saurais trop vous conseiller de vous arrêter pour les écouter et découvrir leur rocambolesque univers musical, teinté d’humour et rempli de clin d’oeil !  ça en vaut la peine, croyez moi, dépaysement garantie !

Pour connaitre les autres représentations de ce groupe, un petit coup d’oeil sur la page Facebook de Pas Glop

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique