4,9 millions de dollars pour une plaque d’immatriculation

4,9 millions de dollars pour une plaque d’immatriculation
Notez cet article

Une plaque d’immatriculation à 4,9 millions de dollars.

Insolite : Un richissime habitant des Emirats a déboursé 4,9 millions de dollars pour avoir une plaque d’immatriculation portant le numéro 1 …

Comble du luxe dans la démesure

Chez les ultra-riches, le comble du luxe vient de faire encore un bond

Certaines plaques d’immatriculation se vendent à prix d’or. Dans le cercle fermé des milliardaires du Golfe, le fin du fin est d’immatriculer son véhicule avec une plaque minéralogique portant le chiffre 1.

Et c’est ce qu’a fait hier un homme d’affaires qui a déboursé 4,9 millions de dollars pour acquérir le saint-graal, selon Gulf News.

«Mon ambition a toujours été d’être le numéro 1»

a confié Arif Ahmad Al-Zarouni au quotidien. Et de préciser être prêt à mettre n’importe quel prix pour posséder la plaque affichant ce chiffre.

Si cela provoque un malaise chez ceux qui lisent ce genre de nouvelles, il faut savoir que ces ventes sont organisées dans un but bien précis et sont dédiées à des projets caritatifs, au rang desquels la construction d’un hôpital pour les victimes des accidents de la route, ventes qui ont permis de recueillir un total de 24,2 millions, grâce à la vente de 90 plaques d’immatriculation.

Et de rappeler que ce monsieur aisé avait déjà payé 2,17 millions de dollars pour une plaque portant le numéro 11 lors d’une précédente vente aux enchères.

heureux-proprietaire
Un heureux propriétaire
Première mondiale

«C’est une première mondiale que de mettre le numéro 1 aux enchères», ce numéro étant réservé ailleurs au véhicule du chef de l’État », a déclaré à l’AFP, le directeur d’«Emirates Auction», dont l’entreprise a collecté quelque 80 millions de dollars au cours des six ventes aux enchères de ce genre organisées depuis le mois de mai 2016.
«L’heureux acheteur d’un numéro en devient propriétaire à vie: il peut le revendre, l’offrir ou le céder. Il est libre», a souligné M. Mannaï, présentant cette activité comme un investissement. le nouveau propriétaire a indiqué qu’il ne comptait pas utiliser sa nouvelle plaque d’immatriculation, ni la revendre pour le moment, car il s’est dit «persuadé que son prix (allait) doubler dans un an ou deux, voir avant».

18 millions de dirhams
18 millions de dirhams pour une plaque …

Alors si vous pensez que votre plaque d’immatriculation puisse valoir quelques kopecks… renseignez vous !
Quand à l’assurance de ce monsieur et le prix de ses mensualités, nous serions curieux de savoir comment il serait remboursé en cas de vol … ah oui c’est vrai, ne coupe t-on pas les mains des voleurs dans ces pays ?

Source Gulf News

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique