Plan de déconfinement : l’essentiel des annonces du 1er ministre

Un semi déconfinement et une mise en garde

Depuis le 17 mars dernier, notre pays vit confiné. Jamais le pays n’avait été confiné comme il l’est aujourd’hui. Et de toute évidence, il ne peut l’être durablement.

Si à l’approche du 11 mai, le nombre de nouveaux cas journaliers n’était pas dans la fourchette prévue, nous devrons en tirer les conséquences. Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas au 11 mai a expliqué à l’assemblé nationale le premier ministre.

Pour le déconfinement, les départements seront différenciés en « vert » ou « rouge » pour le 11 mai, selon la circulation du virus, annonce le Premier ministre 

Déconfinement en tryptique

À partir du 11 mai, la mise en œuvre du confinement va reposer sur le triptyque : protéger, tester, isoler. » Dans certains départements, le déconfinement pourra prendre une « forme plus stricte », annonce le premier ministre. Ces départements seront connus le 7 mai

Annonces sur les attestation

« Il sera à nouveau possible de circuler librement sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 km du domicile » 
«Il sera à nouveau possible 
– de se déplacer sans attestation
– de pratiquer une activité physique sans la restriction du km» 

Annonces sur les transports et les déplacements

  • Port du masque obligatoire dans les transports publics.
    Capacité des transports publics réduite pour respecter les distances.
  • Les transports inter-régionaux réduits au maximum.
  • Circulation possible sans attestation à partir du 11 mai, sauf déplacements à plus de 100 km du domicile.
  • Demande aux plus de 65 ans de continuer à limiter leurs contacts et sorties.

Déplacement à + de 100 km

Les transports entre régions et départements seront réduits au maximum.  » Nous voulons réduire les déplacements entre les départements aux motifs professionnels ou familiaux impérieux «  a expliqué le premier ministre.
Les déplacements à plus de 100 km de son domicile ne seront possibles que pour des raisons impérieuses. Les déplacements interdépartementaux et inter-régionaux doivent être réservés aux déplacements professionnels ou familiaux impératifs (E. Philippe, qui n’a pas pour autant prononcé le mot « interdiction) 

Personnes âgées

Les plus de 65 ans devront limiter leurs sorties  » Il n’y aura pas de contrôle, pas d’autorisation de sortie pour les plus âgés, mais je leur demande de la sagesse« . 

Transports collectifs

Dans le métro, la distanciation physique devra être respectée autant que possible : « condamnation d’un siège sur deux, répartition sur les quais, limitation de flux en cas d’affluence » a annoncé le premier ministre
Il faudra favoriser le télétravail, et réserver le transport aux heures de pointe aux personnes qui travaillent.
Le port du masque sera obligatoire dans les transports publics,
• 1 siège sur 2 sera supprimé.
• Les transports inter-régionaux réduits au maximum

Annonces sur les évènements et les rassemblements

• Les grandes manifestations sportives, culturelles, tous les événements regroupant plus de 5.000 participants ne pourront se tenir avant le mois de septembre.
• Cinémas, théâtres, grands musées et salles de concert resteront fermés après le 11 mai.
• Rassemblements « limités à 10 personnes » à partir du 11 mai sur les voies publiques ou dans les lieux privés.
• Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juillet.
• La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment de football, ne pourra pas reprendre.
• Pas de cérémonies religieuses « avant le 2 juin ».
• Cérémonies funéraires toujours limitées à 20 personnes, réouverture des cimetières le 11 mai.

Culture ne rimera pas avec déconfinement

Les grandes manifestations culturelles ne pourront se tenir avant le mois de septembre.
Les activités culturelles dans les bibliothèque, les petits musées seront possibles des le 11 mai. Les cinémas, théâtres, grands musées et salles de concert resteront fermés après le 11 mai

Festivals, foires salons

Les festivals les salons professionnels pas avant septembre Les grandes manifestations qui regroupent plus de 5000 participants ne pourront se tenir avant septembre 

Sports

Pas de sport professionnel avant le mois de septembre 
Pas de reprise des sports collectifs, de contact ou en lieux couverts »   
La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment de football, ne pourra pas reprendre

Plages

les plages interdites jusqu’au 1 juin
 » Les plages resteront inaccessibles au minimum jusqu’à début juin »

Parcs et Jardins

Les parcs et jardins ne pourront ouvrir que dans les départements verts ! Ceux où le virus ne circule pas.

Annonces sur les établissements scolaires

Maternelles et Primaires : Réouverture très progressive des maternelles et primaires au 11 mai, sur la base du volontariat. Pas de port du masque pour les enfants de moins de trois ans.
Crèches : Les crèches seront aussi rouvertes à partir du 11 mai avec des groupes de 10 enfants maximum. Le port du masque grand public sera obligatoire pour les professionnels de la petite enfance dans les crèches.
Collège : A compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, nous pourrons envisager d’ouvrir les collèges. Port obligatoire du masque dans les collèges, il en sera fourni à ceux qui n’auraient pas pu s’en procurer.
Lycées : Décision fin mai sur une réouverture des lycées en commençant par les lycées professionnels, début juin.

Ecoles

Le premier ministre promet des masques pour les enseignants et les encadrants. Le port du masque au collège sera « obligatoire » et il en sera fourni à ceux qui n’auraient pas pu s’en procurer.
Pas plus de 15 élèves par classe, gel hydroalcoolique.

Maternelles

Réouverture très progressive pour les maternelles et primaires à compter du 11 mai puis le 18 mai classes de 6ème et 5ème, puis nous déciderons pour les lycées  a précisé Edouard Philippe.

Crèches

Les crèches réouvriront si les conditions le permettent … capacité d’accueil … « Les maternelles et les écoles primaires rouvriront à partir du 11 mai, très progressivement et sur la base du volontariat. »

Collèges

Ouverture des collèges à « compter du 18 mai », et seulement dans des départements peu touchés, décision fin mai sur une réouverture des lycées . Au collège, les élèves devront porter des masques y compris le personnel. 

Masques

– pour tous les enseignants et d’auxiliaires de vie scolaire.
– obligatoire pour les collégiens.
– pas de masque obligatoire pour les élèves de maternelle et primaire.
« Le port du masque prohibé en maternelle, pas recommandé à l’école élémentaire. Le port du masque pour les collégiens étant obligatoire » 

Annonces sur les commerces

Réouverture le 11 mai sauf cafés-restaurants, masque recommandé pour personnel et clients.
Tous les marchés alimentaires pourront rouvrir après le 11 mai, sauf exception.
Les préfets pourront ne pas laisser ouvrir les centres commerciaux de plus de 40.000 mètres carrés », pour éviter de « vastes mouvements de population ».

Les commerces et marchés réouvriront au déconfinement

Les marchés alimentaires

Tous les commerces et les marchés rouvriront à partir du 11 mai 2020 sauf exception les cafés et restaurants. » Les commerces qui vont rouvrir devront respecter un cahier des charges très strictes ».

Mais tous devront limiter le nombre de personnes en même temps dans les locaux. Un commerçant pourra interdire l’accès à son commerce aux clients sans masques. Tout commerce pourra obliger le port du masque pour un client  

Les cafés et restaurants resteront fermés 

Nous prendrons une décision sur les bars, cafés et restaurants fin mai, pour voir s’ils pourront ouvrir après le 2 juin » a précisé le premier ministre

Annonces sur la reprise du travail

Édouard Philippe demande la poursuite du télétravail après le 11 mai partout où c’est possible. Là où c’est impossible, il demande la mise en place d’horaires décalés, pour éviter de saturer les transports. Le Premier ministre Edouard Philippe met en garde contre « le risque de l’écroulement » de l’économie sans déconfinement, devant l’Assemblée nationale

Vie économique : Selon lui, « un confinement prolongé au-delà du strict nécessaire aurait des conséquences gravissimes« . Perturbation de la scolarisation, interruption des investissements, interdiction de voir ses proches: gare au « risque d’écroulement ».

Annonces sur les masques

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron nous disait que ce n’était pas important de porter un masque … aujourd’hui le premier ministre Edouard Philippe assure qu’il est « préférable« , dans « de nombreuses circonstances« , de « porter un masque » comme le recommandent désormais les scientifiques.

Des masques pour toute la population : Le Premier ministre promet qu’il y aura « assez de masques dans le pays pour faire face aux besoins à partir du 11 mai ». Mais n’étant pas vraiment sur et devant la cacophonie gouvernemental en matière de fournitures contre le covid-19, Edouard Philippe invite les entreprises « à veiller à équiper leurs salariés » et les particuliers « à se confectionner eux-mêmes des masques », en utilisant les « guides pratiques de confection » diffusés. Tout en promettant près de 100 millions de masques chirurgicaux reçus par semaine.

Port obligatoire du masque dans les transports.
Port obligatoire du masque dans les collèges, il en sera fourni à ceux qui n’auraient pas pu s’en procurer.
Port du masque obligatoire pour les professionnels de la petite enfance dans les crèches.
Port du masque obligatoire sur le lieu de travail quand les règles de distanciation physique sont impossibles à mettre en place.
Soutien des collectivités territoriales pour l’achat de masques en prenant en charge 50 % du prix des masques lavables. » 
Les pharmacies et la grande distribution invitées à vendre des masques jetables ou lavables.

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

VOTRE OPINION

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *