Nous sommes tous NICE

Une minute de silence : Ce lundi 18 Juillet 2016 à 12h, la France se plongera dans une minute de silence. Une minute de silence de toute la France en hommages aux victimes de l’attentat de Nice. Une minute pour honorer la mémoire des 84 victimes de l’attentat de Nice et des quelque 300 blessés, dont 121 sont toujours hospitalisés dans de nombreux hôpitaux. Pour partager la douleur de la France et des Niçois, une minute de recueillement laissée « à la discrétion du président de la République » est mise en place aujourd’hui à 12h.

Nous sommes tous Nice

De nombreuses questions

Le deuil ne doit pas éluder les questions. Car depuis le 14 juillet, jour de ce massacre sur cette Promenade des Anglais, alors que nous sommes en alerte maximum, il existe une colère légitime des français qui se posent la question suivante « Comment une semi-remorque a t-il pu avoir accès la la promenade des Anglais à 22h30, le soir d’un 14 Juillet ? »

Manque de sécurisation ?

Y a t il eu un manque de sécurisation sur une réunion publique comme un évènement festif, tel un feu d’artifice sur le bord de mer, sur cette illustre promenade des Anglais de Nice ? Est ce que ce dispositif de protection était mal calibré ? Pourquoi des herses infranchissables ne sont pas mises en place au sol pour sécuriser des routes amenant sur des lieux de rassemblements de foules ? Autant de questions que les niçois et de nombreux français se posent chaque jour depuis cette fête nationale ensanglantée.

Politique

Forme d’angélisme qui commencent avec nombres de diatribes de nombreux politiciens sur le si peu de protection à Nice, avec une arrière pensée électoralisme qui ne trouve pas sa place parmi la tristesse que subissent un très grand nombre de familles touchées par ce drame national. L’union Nationale n’existe plus depuis le Bataclan et les français demandent des comptes.

Sécurité publique

Sécurité publique ? Si l’état ne le fait pas, qui le fera ? Comment peut on assurer si peu de moyen financier à la justice française et aux forces de l’ordre en 2016, aux regards des résultats des attentats que subit la France ?  Surement pas des milices armées qu’un certain maire de l’Hérault prône pour compenser le déficit de l’état sur la sécurité ! Une milice, nouveau moyen de faire entrer la vendetta et le délit de sale gueule amenant rapidement aux règlements de comptes dans une future guerre intra-muros.

Faillite de l’Etat

84 décès – l’état français a failli

Quoi qu’en dise le président François Hollande et son ministre de l’intérieur, l’état doit nous protéger et l’état a failli !
Après le Bataclan et Charlie Hebdo, ce sont de nouveau quatre vingt quatre constatations … 84 décès qui prouvent que l’état a failli. Certes, ce gouvernement a renouvelé nombre de postes de policiers, mais cela reste insuffisant.

Sarkozy

Si nous faisons le bilan des 25 dernières années, tout n’est pas imputable au président François Hollande.
L’ancien président, Nicolas Sarkozy, qui, pour des raisons économiques pendant son mandat, a supprimé de nombreux postes de policiers, a contribué à sa façon à cette situation d’insécurité.

Chirac

L’ancien président, Jacques Chirac, qui pour des raisons également financières supprimait le service national, a lui aussi désorganisé à la protection de ses concitoyens. (A savoir que le Service National reste toujours un excellent moyen d’avoir de nombreux militaires disponibles en cas d’alerte maximale sur notre territoire, mais aussi de répertorier et d’incorporer les jeunes adultes à la notion de nation, une façon efficace d’analyser avec exactitude certains comportements suspects sur une année).

Hollande

Le président actuel François Hollande n’a pas vraiment profité de son mandat pour protéger correctement les français. Alors que depuis 2012, lui et son ministre de l’intérieur auraient pu drastiquement changer les règles et les méthodes pour mieux sécuriser le territoire national, ils ont contribué eux aussi à cette médiocrité de sécurisation et cette situation d’attentats que subissent les français. La preuve en est puisqu’ils font appel depuis quelques jours à la réserve nationale pour la sécurité en France.

Inefficacités

Tous ces présidents successifs ont tous collaboré à leurs manières (ou plutôt avec leurs inefficacités), à l’impuissance de nos forces de l’ordre et de notre sécurité intérieure en cas de conflits sur notre patrie. Car il s’agit bien d’un conflit que nous subissons, puisque nous sommes en état d’alerte maximale intérieure et également en guerre. Si les donneurs ou les donneuses de leçons avec leurs Yfaut-Fautquon-Yaka-Faudraitque, comme celles et ceux qui ne veulent pas écouter ou reconnaitre leurs erreurs dans ce gouvernement … (chose impossible en politique) … puissent un jour , commencer à travailler ensemble pour sécuriser la vie de nos enfants et de nos concitoyens… ça nous ferait des vacances ! Pendant qu’on y est, monsieur le président, si vous destiniez également l’argent de votre coiffeur, à l’emplois de deux ou trois policiers ou militaires de plus, cela ne serait pas de trop !

Tous concerné

On ne pourra gagner la guerre contre le terrorisme sur notre sol que si l’état et ceux qui gouvernent ce pays comprendront qu’il faut changer de logiciel et de méthode. Quand on s’aperçois du nombre de victimes qui tombent sur le sol de la nation, l’état a t il failli à son devoir ? Oui sans aucun doute ! Désormais, une chose reste sûre dans notre pays, avec l’attentat de Nice, plus personne en France ne peut se dire qu’il n’est pas concerné par le terrorisme.

Vivre avec le terrorisme

Mais de là à s’habituer à vivre avec le terrorisme, comme le répète le premier ministre Manuel Valls ce 15 juillet 2016, discours identique après le massacre de Charlie Hebdo, en 2015, plus facile à dire avec un service de protection ministériel armé, que nous simples citoyens sans arme.
Mais croyez vous que les français peuvent s’y résoudre et d’attendre la tête basse que l’on viennent les égorger comme des moutons ?

Pour rappel, l’état nous doit protection et justice, car cela fait partie de la constitution.

Deuil national en hommage aux victimes de Nice
Deuil national en hommage aux victimes de Nice

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Rédacteur en Chef

Vous pourriez être intéressé par

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE