Castelnaudary: Portes ouvertes au lycée Germaine Tillion

Castelnaudary: Portes ouvertes au lycée Germaine Tillion
Notez cet article

Portes ouvertes au lycée Germaine Tillion : Afin de faire découvrir ce nouvel établissement aux habitants de Castelnaudary et des environs, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise une journée portes ouvertes le samedi 7 octobre, de 9h à 12h30.

Lycée Germaine Tillion

Aux côtés de Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge en charge de l’Education, de la Jeunesse et du Sport, Carole Delga a inauguré le 7 septembre 2017 à Castelnaudary, le nouveau lycée Germaine Tillion, un nouveau campus regroupant sur un même site, la fusion de plusieurs établissements existants, les lycées François-Andréossy, Jean-Durand et Pierre-Paul Riquet.

Avec le lycée Nelson Mandela de Pibrac, le lycée Germaine Tillion fait partie des deux nouveaux lycées ouvert en Occitanie à cette rentrée 2017. Financé à 100% par la région pour un coût s’élevant à 65 M€, ce lycée propose des bâtiments éco responsables, un équipement numérique de pointe, des espaces scientifiques, technologiques et professionnels agencés de façon optimale.

facade-lycee-germain-tillion
Le béton, principal élément du nouvel établissement Germaine Tillion

Un véritable campus pour tous les lycéens

Le projet initial comprenait la construction de 8 nouveaux bâtiments représentant une surface utile de plus de 18 700 m2 (reconstruction du lycée F. Andreossy) et la restructuration de bâtiments du lycée J. Durand sur une surface de 2500 m2. La région a souhaité reconstruire ce lycée dont les bâtiments étaient vétustes, exigus et non fonctionnels sur un site plus vaste en périphérie de la ville où sont déjà installés deux autres lycées : à savoir le lycée d’enseignement général Jean Durand et le lycée agricole Pierre- Paul Riquet.

En collaboration avec la Commune de Castelnaudary, les services du Rectorat et de la DRAAF, la Région a créé un campus des lycéens à Castelnaudary regroupant sur un même site les lycées Jean Durand, François Andréossy et le lycée agricole Pierre-Paul Riquet.

La création d’un véritable campus des lycéens permet ainsi de mutualiser certaines fonctions communes aux trois lycées : l’accueil des élèves, les équipements sportifs, les internats, la restauration.

Construction Eco-responsable

Avec une construction nouvelle et des caractéristiques innovantes, le lycée Tillion se distingue des autres lycées par:

– Des techniques constructives et esthétiques innovantes avec des claustras béton faisant office de brise soleil, de protection au vent et de clôtures extérieurs.
– Une dimension éco-responsable (production de chaleur bio masse dé-carboné, eau chaude sanitaire solaire).
– Une intégration parfaite au territoire avec une implantation des bâtiments conservant le terrain naturel, les arbres d’origine et les espaces extérieurs.
– Un nouvel espace scientifique, technologique et professionnel pour la formation et la réussite scolaire des élèves et des installations sportives pluridisciplinaires permettant la pratique du sport de haut niveau.

4 000 nouveaux lycéens par an

‘’ Chaque année, nous accueillons 4 000 lycéens, lycéennes et apprentis supplémentaires dans nos établissements. Ce dynamisme est un réel atout pour notre territoire mais c’est aussi un défi à relever avec un objectif clair, permettre à chaque jeune d’accéder au savoir, à la formation et à l’emploi dans des conditions optimales ’’

a déclaré Carole Delga, la Présidente de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée

nouveau-campus-lycee-germain-tillion-
Germaine Tillion : le nouveau campus ouvre ses portes à Castelnaudary

Cournonterral, Sommières et Gragnague

Avec également l’annonce de trois futurs lycées à Cournonterral à l’Ouest de Montpellier, Sommières à l’Ouest de Nîmes et Gragnague dans le Nord Est Toulousain, cette nouvelle Région Occitanie montre ainsi qu’elle avance vite sur le plan investissement pour le milieu de l’éducation.

1 milliard d’€ d’Investissement en Occitanie

Horizon 2020-2022 : En effet 10 lycées neufs verront le jour d’ici 5 ans.

A cela s’ajoute un plan d’investissements sans précédent et unique en France afin de rénover ou de construire des établissements scolaires ou sportifs. Ces opérations s’inscrivent dans un grand plan d’investissement pour la reconstruction et la rénovation des établissements de la région, (type lycées, CFA, CREPS et établissements de formations sanitaires et sociales) d’un montant global de 1 milliard d’€ sur 6 ans.

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique