Prix de l’humour politique 2017

Prix de l’humour politique 2017
Notez cet article

Prix Press Club, Humour et Politique 2017

Quatrième et dernière sélection pour le prix humour

Pour sa quinzième édition, le jury du Prix  » Press Club, Humour et Politique  » 2017 a procédé lundi à sa quatrième et dernière sélection de « petites phrases », selon un communiqué du Prix.

Sous la présidence de Nelson Montfort, le jury a sélectionné plusieurs « petites phrases » collectées depuis juillet dont celle de Mme Filippetti, qui reflète bien l’esprit et la personnalité de la députée frondeuse, petite phrase qui mériterait de gagner, tant cette phrase dénote un humour qui risque de faire grincer pas mal de dents.

Aurélie Filippetti, ancienne députée PS, après sa défaite aux législatives: « Maintenant, je vais recommencer à travailler »

Maintenant, je vais recommencer à travailler

Extrait du Parisien/Aujourd’hui en France 10/07/17

D’autres phrases  politiques marquent également l’actualité

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics:
« On ne fera pas toujours ce que dira le Medef ». Libération 31/08/17

Claude Guéant, ancien ministre de l’Intérieur:
« Avant de choisir qui il va soutenir, Borloo aime bien savoir qui sera le vainqueur ». Le Point 07/09/17

Brigitte Macron: première  » dame de France
« Le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi ». Elle 17/08/17

Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise:
« Le PS est le seul zoo de France où les animaux se gardent entre eux ». La Provence 14/09/17

Une date attendue et à surveiller

Le « Prix Press Club, Humour et Politique 2017 » sera décerné au Press Club de France le 28 novembre à 18H30.

Grand prix 2016

A savoir que l’année dernière, ce fût l’ancien ministre Bruno Le Maire qui remporta le Grand Prix 2016 pour sa petite phrase:
«  Mon intelligence est un obstacle « .

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique