Le circuit court, un nouveau mode de vente qui plait

Le circuit court, un nouveau mode de vente qui plait
Notez cet article

Depuis presque 30 ans, Chantal et Bernard Choisselet, un couple héraultais de producteurs de fruits et de légumes de saison, ont développé un circuit court sur une culture maraîchère très variée dans le village de Saint Just, près de Lunel. 

Le Circuit Court

Du Producteur au Consommateur, une expression et un concept qui attire de plus en plus d’adeptes fuyant la malbouffe et les produits transformés par la grande distribution. Ainsi les consommateurs de l’Hérault décident de se rapprocher de plus en plus vers des produits sains sans pesticide, se dirigeant vers les petites exploitations locales pour leurs achats hebdomadaires.

Qu’appelle t on exactement le circuit court ?

Le circuit court inclut la vente directe de produits agricoles et alimentaires, pour laquelle il n’y a pas d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Profitant du lancement du premier Drive Fermier inter-régional Lozère Hérault de France, Bernard Choisselet avec sa femme Chantal, livrent des produits récoltés de la veille pour le lendemain.  Ces agriculteurs maraichers, assurent une vente 100% en circuit court afin d’offrir une qualité optimale de leurs fruits et de leurs légumes de saison.

Le Drive Fermier … qu’est ce donc ?

Chaque semaine, les consommateurs sélectionnent et achètent sur le site web du drive fermier, les produits de leur choix, (avec le mardi soir comme date limite de commande) pour venir récupérer leurs commandes chaque vendredi soir, sur un point de retrait précis, sur un parking à Juvignac aux portes de Montpellier. Bien mieux qu’une AMAP, avec son système de panier complet que l’on vous force à acheter, le drive fermier a la particularité d’offrir à la vente seulement ce que vous désirez et ce dont vous avez besoin et rien d’autre.
Autant dire que c’est presque comme si vous faisiez vous même vos courses au marché le samedi ou le dimanche matin, avec un gain de temps énorme pour vos activités du week end. Bien sur, le nom peut faire sourire en pensant à la chaine américaine de hamburgers avec leurs drives, pour acheter leurs produits sans descendre de voiture … et c’est un peu ça …  sauf que si on descend pour prendre un colis, ou une caisse, ce n’est plus le même style de nourriture que l’on vient chercher, car à Juvignac il s’agit de bien de nourriture.

Que trouve t on comme produits dans ce drive fermier ?

Avec les fruits et les légumes de saison de notre maraîcher de Saint Just, d’autres producteurs proposent également des oeufs fermiers, des pains de ferme fabriqués « à l’ancienne, de la viande bovine issue de troupeau de vaches Aubrac, du jus de pomme, légèrement acidulé, à base de variétés anciennes et non traitées de pommes de Lozère, des oignons doux de Lézignan-la-cèbe, des châtaignes des Cévennes, des yaourts au lait entier, des tommes, des yaourts et des confitures de lait… du pain d’épice, de la moutarde au miel de lavande, et également des vins blancs, rosés, et rouges en bouteille ou en bag in box … un choix qui ravira bon nombre de futurs acheteurs sur le site web du drive fermier.

Et les prix … ?

Les prix sont quasi-identiques à ceux pratiqués à votre marché local, mais en revanche vous bénéficiez de produits hyper frais et savoureux, choisis et sélectionnés par votre maraicher. De plus vous bénéficiez d’une véritable traçabilité de la provenance de vos produits locaux… Vous ne trouverez jamais un légume abimé, ou à moitié pourri dans votre commande, car ces légumes ne transitent pas plusieurs jours par des chambres froides, à l’inverse des supermarchés ou des vendeurs bon marchés, qui vous vendent souvent des produits en provenance d’Espagne, ou d’Italie, pas toujours bons, ni goûteux, même quelques fois pas murs du tout.
Suffit de voir la qualité des tomates provenant d’Espagne … de vrais merdes sans goût comme dirait Jean-Pierre Coffe

Respect de la nature

Refusant d’utiliser des produits chimiques à outrance, les cultures de notre couple d’agriculteurs maraîchers sont conduites en agriculture raisonnée. Désirant produire des produits sains, leurs brebis sont « utilisées » comme un désenherbement naturel. De ce fait, un sérieux respect écologique pour la nature comme pour nos estomacs.

le Salon SITEVI 2015 de Montpellier

Retrouvez le témoignage de cet agriculteur maraîcher, fervent adepte du Circuit Court sur l’atelier  » Du champ à l’assiette en une poignée de main  » le 24 novembre à partir de 11 h au salon Sitevi de Montpellier.

 

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique