Crèches de Noël : Une tradition séculaire, quoi qu’on en dise

Crèches de Noël : Une tradition séculaire, quoi qu’on en dise
3.5 (70%) 2 votes

Les crèches de Noël en France … la polémique de l’absurde

En France, dans notre pays de tradition catholique, pays dans lequel se dresse au centre de chaque village et de chaque ville, une église chrétienne, un temple protestant, voire une église orthodoxe perchée au flanc du colline cévenole … Un pays dans lequel la mémoire de notre passé est ancrée au centre de nos traditions séculaires, car les chrétiens ont sublimé leurs savoirs faire de bâtisseurs de cathédrales également sur notre sol languedocien. Et cela fait plus de 2 000 ans que cela perdure. A toutes celles et ceux qui ne croient pas dans cette religion chrétienne, qui ne se reconnaissent pas dans cette fête de Noël ou n’aiment pas l’esprit de Noël … je vous souhaite personnellement de trouver la sérénité.

Plus de bûches de noël, ni de galette des rois !

Mais celles et ceux qui bloquent devant des crèches dans des lieux publics, pensez d’arrêter de faire la fête à cette date, de ne plus manger de buche (de Noël), de ne plus toucher la prime (de Noël) si vous êtes chômeur et merci de continuez à travailler puisque ce jour férié ne vous concerne pas. Mais n’interdisez pas à ceux qui y croient de célébrer cette fête de Noël et l’existence des santons dans des crèches, car ce sont nos traditions provençales et languedociennes, quoi qu’en dise les mauvais coucheurs de paroles un peu trop laïc à mon dégout, car cela fait vivre également une économie locale avec nombre de Santonniers de Provence jusqu’au fin fond du Languedoc.

Et encore on ne parlera pas de vos oeufs de Pâques avec la symbolique qui va avec, ni de vos ponts chômés lors de l’Ascension ou de la Pentecôte, de l’Assomption, de la Toussaint, (fête de tous les saints chrétiens) sans parler de la galette des Rois, l’épiphanie (encore un autre symbole chrétien) que l’on déguste par contre en mairie sans vergogne …

La plus grande crèche de France

A la Garde-Freinet dans le Var, se tient chaque année une des plus grandes crèches de France. On se déplace du monde entier pour l’admirer, et curieusement les habitants de ce village situé au dessus de Cogolin et Saint Tropez, sont devenus frileux aux fils des ans pour venir voir cette crèche. Il est vrai que quand le mistral souffle à la Garde-Freinet, cela peut devenir dangereux de sortir, mais tout de même …
A force de dénoncer l’existence de ces crèches dans des lieux publics a priori laïc, on finit par faire peur aux quidams.
Entre traditions Provençales et modernité, cette crèche géante des Santons de Provence représente des scènes de vie locales au cœur de la région provençale. Plus de 5000 santons, dont 2000 moutons sont installés au coeur d’un cadre unique, la chapelle Saint-Jean au coeur du village de La Garde-Freinet. Des milliers de santons posés dans leurs paysages varois, des scènes typiques ancrées dans la tradition provençale, deviennent un spectacle féérique qui attire depuis trois saisons des milliers de visiteurs pendant les fêtes de Noël.
Dix mois de travail d’une équipe de passionnés menée par Maxime Codou, 
aidé par une quinzaine de bénévoles. A noter  que c’est ouvert tous les jours, jusqu’au 4 février, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h, et que l’entrée est libre et gratuite.

On meurt de faim et de froid en France

Quoi qu’en disent ces pisses vinaigres qui crient à hue et à dia contre l’existence de ces crèches dans les lieux publics, ces mêmes  » athés-gristes  » feraient mieux de s’occuper de s’occuper de ceux qui meurent de froid dans la rue en France (si si ! ça existe encore des gens qui meurent de froid en France !). En 2017-2018, il y a plus important à régler que ces problèmes de crèches installées en Décembre dans des lieux publics. Les gens crèvent de froid dans les rues avec le ventre vide et d’autres se posent des questions pour savoir si la vue de figurines dans un hall n’est pas dérangeante. Une polémique de l’absurde amplifiée par des médias heureux de voir des politiciens s’entredéchirer sur ce sujets puéril alors que notre pays sombre dans une misère grandissante depuis plus de 10 ans. ( Il suffit de voir le nombre de SDF dans les rues de Paris ou de Montpellier pour comprendre le désespoir que nombre de français et d’étrangers subissent au quotidien.) 

Raz le ciboire

Prendre position sur un sujet en France est devenu désormais synonyme d’intégrisme. Comme j’en ai raz la soupape de voir cette profusion de dialectiques vociférantes contre cette religion … et que l’hypocrisie anti chrétienne me remplit le ciboire (n’étant même pas pratiquant, bien que baptisé) et que je ne supporte plus  » Petit Papa Noël  » de Tino Rossi et encore moins les chants de noël commerciaux … rien de mieux que de se rappeler que John Lennon, l’ex Beatles mort un 8 décembre de l’année 1980 avait pensé à cette fête en composant un texte de noël sur une musique originale représentant la paix, celle ci restant à jamais meilleure que le fiel que l’on déverse actuellement sur cette religion.

Happy X Mass à tous

Thierry Jirkovsky… rédacteur en chef de Tv Languedoc

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

VOTRE OPINION

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *