Deux F-18 Canadiens abattent par erreur le traineau du Père Noël

Deux F-18 Canadiens abattent par erreur le traineau du Père Noël
Notez cet article

Croyant avoir affaire à un avion militaire russe (et non au père noël) survolant illégalement le territoire canadien, les forces armées canadiennes ont dépêché deux avions pour intercepter l’appareil.

Bavure aérienne contre le Père Noël

Les deux F-18 auraient tenté à plusieurs reprises de contacter le véhicule par radio et auraient effectué des tirs de sommation pour le pousser à quitter le territoire canadien. Comme tous leurs avertissements ont été ignorés, ils ont finalement tiré un total de quatre missiles en sa direction et l’ont abattu.

Le traineau et son passager se seraient écrasés à 8 km du village nordique, sur les berges de la rivière Koksoak. (La rivière Koksoak est le plus grand fleuve du Nunavik, situé dans le territoire non organisé de Rivière-Koksoak, dans la région administrative du Nord-du-Québec, au Québec.)

Des témoins qui auraient retrouvé la carcasse du véhicule, rapportent que le traineau volant serait sérieusement endommagé, les rennes seraient tous morts et le Père Noël aurait été amené à l’hôpital où il serait toujours dans un état critique.

Le docteur Marc Bilodeau

Le docteur Marc Bilodeau, qui a traité le Père Noël à son arrivée à l’hôpital de Kuujjuaq, affirme que celui-ci souffre de très sérieuses blessures et que l’on craint toujours pour sa vie. De nombreuses critiques se sont fait entendre à travers le monde à l’encontre de l’armée canadienne, que plusieurs blâment pour l’accident. Ils affirment que le Père Noël fait des vols d’essai quelques jours avant le jour J, comme chaque année, et qu’ils auraient dû savoir à qui ils avaient affaire. Le haut commandement des Forces armées canadiennes n’a toujours pas commenté l’incident, se contentant d’émettre un bref communiqué pour dire qu’une enquête interne serait menée pour en éclaircir les circonstances.

Démenti : Last News à 23h le 24 décembre 2015

Bien sur ceci n’est qu’une sombre plaisanterie …  des petits malins de la rédaction ont déposé cet article dans le dos du rédacteur en chef de Tv Languedoc et tous les enfants auront bien leurs jouets ce soir, voir demain matin …

Encore bravo aux canadiens du journal de mourreal.com pour cet humour bien décapant.

La triste réalité des faits

Cependant, derrière une photo se cache une autre réalité pas belle à voir …

Quand nous recherchons l’origine de cette photo, la réalité est moins drôle pour ces animaux qui sont des vrais rênes morts …
Cette photo existe vraiment sur un site web et montre ces pauvres bêtes mortes de froid après être tombé dans la rivière. 50 à 60 rennes sont allés sur la glace mince au dessus d’une rivière lorsque la glace a soudainement craqué. Tout le troupeau de rennes est tombé dans la rivière glacée. Les éleveurs de rennes ont essayé de sauver les rennes à la terre, mais à cause de la glace mince, ce fut un travail difficile et parfois dangereux. Plusieurs rennes qui étaient tombés dans la rivière étaient encore en vie lorsque les éleveurs les ont atteint, mais tous sont morts quand ils ont débarqué à nouveau après avoir été dans la rivière froide, explique Herder Mikkel N. N. Eira habitant près de Kautokeino en Norvège.

Pour les éleveurs, cet accident est une tragédie. Non seulement ils ont perdu plus de 50 animaux, mais ils ont aussi perdu une partie de leur revenu pour l’année à venir. Les animaux sont nos moyens de subsistance, explique Mikkel à la radio locale NRK Sami. (publication du

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique