L’islam de France est elle une arme aux mains de pays étrangers?

L’islam de France est elle une arme aux mains de pays étrangers?
Notez cet article

L’islam de France est elle une arme aux mains de pays étrangers ?

Alors que la France a subi une attaque meurtrière à Nice, notre troisième question posée à Jean-Christophe Lagarde, lors de sa venue à Pérols, sur l’islam de France fait mouche dans l’actualité et cela bien avant l’attentat au camion à Nice, faisant 84 victimes 300 blessés dont 121 toujours hospitalisés.

Tv Languedoc : « Depuis plusieurs années, des français se font tuer en France par des islamistes fanatiques. Vous aviez déjà argumenté en 2008 sur la nécessité pour l’État de trouver la place de l’islam en France, afin d’éviter que cette religion ne soit une arme aux mains d’États étrangers. Que pensez vous du travail de l’état à ce niveau ci ? pensez vous que nous avons vraiment avancé sur ce sujet … contrairement aux faits qui nous montrent le contraire ? »

Jean-Christophe Lagarde : « je pense que nous n’avons pas avancé dans l’organisation de l’Islam de France. »

« L’Etat a les moyens de le faire et aujourd’hui il a le devoir de le faire … / … Nous avons laissé des failles … / …  et d’éviter des influences étrangère sur notre territoire. »

« On doit expulser celles et ceux qui tiennent des discours de haine … »

explique devant notre caméra le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde.

« L’état doit appliquer toute la laïcité qui protège toute les religions. Cela impose que chaque croyance respecte les grands principes de la république, de liberté, d’égalité et de fraternité … d’égalité des sexes … de liberté de conscience … »

 

Attentats et Religion en juillet 2016

En ce 18 juillet 2016, troisième jour de deuil national, plus que jamais cette question reste au centre du débat politique. Il est effarant de voir que si certaines personnes ont une vision réaliste sur l’action politique qu’il faut mener, malheureusement les faits nous montrent notre désarroi et notre incapacité actuelle à résoudre correctement cette problématique en subissant à nouveau un attentat meurtrier.

Car, si nous pouvons tenter d’éradiquer l’embrigadement de jeunes et moins jeunes dans l’islam radical, de part des mesures à la base qui doivent être prises, les faits montrent le contraire et nous aurons toujours un métro, un camion de retard sur les coups vils et lâches que ces fanatiques portent à nos enfants et à notre pays.

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique