Le scandale du vaccin DT-Polio.

Grâce au professeur Henri Joyeux, cancérologue, professeur de médecine, chirurgien des hôpitaux et spécialiste de la nutrition à Montpellier, les Français ont réussi à briser le mur du silence sur le scandale du vaccin DT-Polio. Après 3 jours d’une campagne qui fait rage sur Internet, les grands médias comme BFMTV ou  France Tv Info ont commencé à répercuter cette mobilisation. C’est une première victoire pour les opposants à ce scandale sanitaire, car dans ce nouveau super vaccin hexavalent*, pas assez testé, dont une superbe publicité télévisuelle prône le bienfait, coûte 7 fois plus cher et contient des additifs dangereux.

Le vaccin obligatoire DT-Polio pour les enfants de moins de 6 ans n’est plus commercialisé en France par les laboratoires pharmaceutiques depuis 2008. Depuis septembre 2014, la situation s’est encore aggravée avec une pénurie généralisée de vaccins tétravalents (DTpolio-Coqueluche) et pentavalents (DTPolio-Hib-Coqueluche).

Le résultat est que les parents ont le choix entre :
•    laisser leur enfant sans couverture vaccinale et s’exposer, en plus des risques médicaux, auxpoursuites pénales prévues par la loi ainsi qu’à des menaces d’exclusion des crèches, écoles, et autres services publics ;
•    ou alors : vacciner leur enfant avec un vaccin hexavalent DTPolio-Hib-Coqueluche-Hépatite B, l’Infanrix Hexa, le seul qui ne souffre d’aucune pénurie.

Le professeur Joyeux accuse les laboratoires pharmaceutiques de ne plus fabriquer les vaccins  » classiques  » protégeant contre la polio, d’organiser la pénurie afin de forcer les parents à acheter le nouveau « cocktail » de vaccins, l’Infanrix, plus cher, qui vaut 40 euros au lieu 6,34 euros et selon lui plus dangereux.

Selon le professeur Joyeux, l’Infanrix Hexa, le « cocktail » de vaccins prescrits par les médecins et vendus en pharmacie actuellement, serait trop  » lourd  »  et trop dangereux pour les nourrissons. Il contient de l’hydroxyde d’aluminium, qui se fixe sur le cerveau, provoquant des scléroses en plaque et des atteintes neurotoxiques, et du formaldéhyde, deux substances dangereuses voire très dangereuses pour l’humain et en particulier le nourrisson, pouvant notamment provoquer une grave maladie, la myofasciite à macrophages.

A l’initiative du professeur Henri Joyeux, une pétition a été lancée, le 13 mai, à l’attention de Mme la Ministre de la Santé Marisol Tourraine et du ministère de la Santé. En 3 jours, la pétition a atteint 375 000 signatures clame Jean-Jacques Bourdin en direct sur son émission Bourdin Direct de RMC.  » Et nous pouvons dépasser le million afin de faire fléchir le gouvernement à se bouger  » a confié par téléphone le professeur Henri Joyeux de Montpellier ! «  Pour l’instant, les pouvoirs publics n’ont pas encore réagi. Et si nous nous arrêtons en chemin, ils enterreront l’affaire, et nous aurons fait tout cela pour rien ! « 

* vaccin commercial destiné au nourrisson contre plusieurs infections, y compris l’Hépatite B

Plus bas … le message audio et vidéo du professeur Joyeux qui vous demande de signer la pétition
Signez la pétition ici 

Plus d’infos
Bourdin Direct
Francetvinfo.fr

details

Recent comments