Luc, pilote de course non voyant

Luc, pilote de course non voyant
Notez cet article

Course pour enfance handicapée

Au profit de l’enfance handicapée, l’Association Passion et Partage a organisé une manifestation d’envergure avec une rencontre amicale de pilotes de course les samedi 8 et dimanche 9 novembre 2014 près d’Alès, ouvert au public à cette occasion.

C’est avec un grand plaisir que nous avons accueilli sur notre plateau installé sur le Pôle Mécanique d’Alès pour l’occasion, le pilote de course Luc Costermans, pilote de course aveugle, parrain de cette association et courant sur le circuit d’Alès de ce fait, pour la récolte des fonds nécessaire à aider régulièrement le quotidien de chaque famille qui compte un enfant handicapé.

En compagnie de Yannick Girault, son co-pilote voyant, Luc démontre devant le public présent qu’il est possible de conduire tout en étant non voyant. Et de nous expliquer leur méthode pour conduire une voiture de course en étant handicapé visuel.

Enfance Handicapée

Etait présent sur le plateau, Yves Tourvieille, le trésorier de l’association Passion et Partage et Emilie Chéné, handysportive qui concourt pour obtenir sa place aux jeux para-olympiques Rio 2016 pour le tennis. Aidé par le Rotary Club, Emilie a pu obtenir un fauteuil de sport sur mesure pour pratiquer son sport.

A savoir que cette association reconnue d’utilité publique, n’en est pas à son premier coup d’essais. Régulièrement, les membres bénévoles organisent des rallyes pour récolter des fonds, car le manque de subsides se fait de plus en plus sentir au vu des restrictions budgétaires de la part des politiciens en place, tout mouvement politique confondus.

Aidez cette association en venant voir cette manifestation les 28 et 29 novembre 2015  pour financer des projets pour l’enfance handicapée.

Reportage de Jean-Marc Boyer et Thierry Jirkovsky

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique