Carte grise : les nouvelles régions font fluctuer les prix

Carte grise : les nouvelles régions font fluctuer les prix
Notez cet article

Tarif Carte Grise … en hausse

La réforme territoriale, qui vient de faire passer le nombre de régions de 22 à 13 a eu un avantage pour les automobilistes : le gel du tarif du cheval fiscal.
La taxe est fixée et perçue par les conseils régionaux, sauf que ce sursis aura été de courte durée pour le prix de votre future carte grise. Les régions ont jusqu’à la fin du mois de mai pour uniformiser leurs tarifs.

29% de hausse

C’est le cas, par exemple, dans la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, où le cheval fiscal de l’ancienne région Midi-Pyrénées est aligné sur celui de l’ancienne région Languedoc-Roussillon. Il augmente donc de 29%, en passant de 34 à 44 euros.

Economie versus Fusion des régions

Alors que l’état a profité de ce projet de fusion territoriale pour diminuer les fonds financiers à ces nouvelles régions, ces dernières doivent trouver de l’argent sonnant et trébuchant pour subvenir à leurs actions régionales. Donc on ponctionne là ou on peut, c’est à dire dans les poches de ceux qui n’ont pas le moyen d’exprimer leurs mécontentements autrement que par les urnes. Et ce jour là, jour d’élection (dans un an) vous entendrez encore de belles promesses qui n’engageront que ceux qui les écoutent … (et surtout ceux qui y croient). Vous l’aurez compris le dindon de la farce restera toujours le citoyen lambda.

Qui nous parle encore d’économie sur cette fusion ?

Source : Christophe Bourroux et Loic Farge de RTL

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique