L’arnaque des cartouches d’encre – Obsolescence programmée

Obsolescence programmée

L’arnaque des cartouches d’encre soi-disant vides dévoilée !

Cartouches d’encre soi-disant vides !

Obsolescence programmée, un phénomène courant : Aujourd’hui en 2015, c’est sans compter sur le travail d’une équipe d’une petite société d’impression de Seattle Bellevue Fine Art de révéler à son tour l’arnaque des cartouches vides de vos imprimantes personnelles comme professionnelles, rendant de ce fait le prix du pico-litre d’encre bien plus cher que du caviar de chez Pétrossian.

Cartouches d’encre soi-disant vides.

Et oui …une fois démontées et vidées par les membres de Bellevue Fine, l’arnaque des cartouches d’encre soi-disant vides est dévoilée et filmée. (vidéo en anglais)

En 2008, le magazine bien connu des branchés de l’informatique, PC World avait déjà révélé cette arnaque des grandes marques dans le monde de l’impression. La réalisatrice allemande Cosima Dannoritzer avait également décrit en 2010 sur son documentaire Prêt à jeter (The Light Bulb Conspiracy), l’émergence du concept d’obsolescence programmée dans notre société de consommation. Et depuis … rien ! ou plutôt pas grand chose …

De ce fait, cette société Bellevue Fine Art dans l’état de Washington, spécialisée dans la photographie d’art et d’impression pour artiste, démontre que chaque cartouche contenait entre 60 et 80 millilitres d’encre, soit entre 17 et 23% du contenant. Bien loin des 1% indiqué par l’appareil. De ce fait cela correspond à presqu’un litre d’encre que le système de l’imprimante Epson 9000 demande de jeter …

Un véritable gâchis pour le lambda et une manne financière pour les fabricants d’imprimantes.

Notre solution !

Depuis plusieurs années, la rédaction de Tv Languedoc travaille régulièrement en impression pour ses BAT clientèle (à travers sa société de production W5D), avec une imprimante couleur Minolta QMS 3100 reposant sur un système de 4 cartouches d’encres en poudre … de longues cartouches d’encre en poudre (également assez cher) que nous utilisons jusqu’au bout … (Nous ne prétendons pas avec notre imprimante de faire un meilleur travail que les grosses machines de Bellevue), mais nous en avons eu assez de nous faire plumer le portefeuille juste pour de l’encre sur papier. Certes, notre imprimante est plus chère à l’achat comparée aux petites imprimantes presque données que l’on trouve un peu partout. Mais nous avons compris dès le début cette problématique devenue courante de ces cartouches à moitié vide, (voir à moitié pleine si on positive), sans parler d’un problème technique récurrent … que fait-on quand les buses d’impression sèchent et se bouchent ? Avec de la poudre, ce problème n’apparait pas.

COP 21

Que fait on à l’aube du sommet de Paris pour la planète et devant un tel gaspillage … ?

Peut être faudrait il que ces pratiques du siècle passé cessent, peut être par un amendement politique, voir une loi à l’assemblée nationale, afin de donner une chance de mieux vivre pour les générations futures…
Et si l’un(e) de nos député(é)s en Languedoc-Roussillon lançait une pétition pour faire bouger les choses ?

Viral

En espérant que la propagation de cette info sur le web fasse prendre conscience de ce gâchis planétaire, voir de boycotter certaines marques non respectueuse de l’environnement, un peu comme les voitures (Wagen) du peuple (Volk) de marque allemande vantant toujours à la télévision leurs performance non polluantes.

La société lanceur d’alerte : Bellevuefineart
Plus d’infos sur les site pixelistes et news360x

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Rédacteur en Chef

Vous pourriez être intéressé par

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE