To Daesh with love

To Daesh with love
Notez cet article

To Daesh with love …

Une illustration vieille de 800 ans (XIII ème siècle) montrant l’étreinte de deux hommes musulmans fait le tour du web. Véritable pied de nez à l’islamisme radical, l’image s’est propagée comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux avec le titre To Daesh With Love(avec un clin d’œil au film From Paris with Love)

Les Maqâmât d’Aboû Moḥammad al-Qâsim ibn ʿAlî al-Ḥarîrî, (disponible sur la banque de données de la BNF) est un document provenant du département des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France à Paris.  c. 1201 – 1300, Ms. Arabe 3929, f. 122r.

Certes, on ne pourra pas reprocher à la BNF, de prendre position, ni d’être pour ou contre l’homophobie, voir d’enflammer le débat sur cet attentat meurtrier qu’a subi la ville d’Orlando en Floride, mais de montrer par simple constat visuel de l’existence d’un tel document. (Et de se rappeler que le prophète Mahomet fut également dessiné par ses compatriotes à son époque sur une autre enluminure, alors que toute représentation du prophète est soi disante interdite … )

Un lapsus vaut  mieux qu’eux …

Quand bien même, François Hollande, notre Président de la République crée des lapsus malencontreux au sujet de cet attentat dans une boite de nuit gay, nous sommes arrivés à un point ou chacun peut se poser des questions sur les messages « bienveillants et non alarmistes » des politiciens de l’exécutif, quand on voit le résultat de ce qui se passe en France depuis le massacre de Charlie Hebdo.

Parait il que nous sommes en plan vigipirate depuis des années … voir même en état d’urgence avec prolongation … comme dans un match de football ? Ce gouvernement n’a pas l’apanage de cette mesure, puisque le véritable premier déclenchement du plan vigipirate en France fût le 8 septembre 1995, après l’explosion d’une voiture piégée devant une école juive de Villeurbanne (69).

Et de rappeler que la France vit sous le régime d’exception de l’état d’urgence (couleur noire) depuis les attentats du 13 novembre 2015 car depuis, nous restons sous cette même couleur de deuil que le drapeau de Daesh qui est beaucoup plus la couleur de l’obscurantisme qui piège et ne réémet aucune lumière. La première mise en place de l’état d’urgence a été instaurée pour mettre fin aux émeutes de 2005 dans les banlieues françaises.

Mais tout ceci n’empêche pas d’organiser un évènement comme l’Euro foot et de mobiliser des forces de l’ordre (exténuées) à des multiples endroits en France pour protéger les supporters, à contrario de tripler les effectifs et de traquer toute personne susceptible de tuer des innocents sur le territoire français. Vaste polémique et débats qui recommencent à revenir depuis ce matin en front des tabloïdes à l’aube d’une présidentielle qui agite le landerneau politique.

Doit on se taire ou crier ?

Même si le respect de l’état de droit est le gage de la bonne gouvernance dans notre pays, qu’en est il aujourd’hui avec l’assassinat de deux fonctionnaires de police, d’un commandant de police et de son épouse à leur domicile de #Magnanville devant leur enfant de 3 ans et demi ? Et d’entendre les messages de haines contre la police scandés dans les rues par des manifestants anti loi du travail et des casseurs qui saccagent un hôpital pour enfants … aujourd’hui doit on se taire ou crier ? Les humoristes sans donnent à cœur joie et répondent ainsi à ma place …

Sujet du bac philo 2016
Sujet du bac philo 2016

D’autres, avec un coup de crayon différent, préfèrent en rire et de se  » mosquer  »  d’eux en dessin … Que l’on soit homo ou hétéro, rappelez vous qu’au yeux de certains illuminés, nous sommes tous des mécréants.

To daesh with love from Orlando
To daesh with love from Orlando
A quand la dépénalisation de l’homosexualité en terre d’islam ?
Symbole de courage

Et de lire que la cause du crime d’Orlando est juste de la haine envers les gays, une haine officiellement consacrée par les lois de tous les pays musulmans ! Farhat Othman, un journaliste tunisien, un peu plus courageux que les autres, écrit même sur le Courrier international « A quand la dépénalisation de l’homosexualité en terre d’islam ? » avec un titre qui fera frémir plus d’un tapis de prière … «  A nous de prouver que l’islam n’est pas homophobe « 

Tout un symbole de courage et de réflexion posé sur un arc en ciel dans le ciel de Tunis.

Source dessin : BNF
Courrier international 

to daesh with love from Bnf
To daesh with love from BNF

A propos de l'auteur

Thierry Jirkovsky Journaliste Reporter d'Images - Co-fondateur et Rédacteur en Chef de Tv Languedoc

Vous pourriez être intéressé par

Laisser une critique