Nîmes : 300 femmes Gilets Jaunes dans les rues

Nîmes : 300 femmes Gilets Jaunes dans les rues
4.4 (88.61%) 72 votes

Manifestation de 300 femmes Gilets Jaunes à Nîmes

300 femmes vêtues de gilets jaunes se sont rassemblées dans le centre ville de Nîmes, ce dimanche 6 janvier pour crier leurs multiples mécontentements contre le président Macron et sa politique. Répondant à un appel national pour manifester sans les hommes, ces femmes ont profité d’un service de sécurité restreint pour envahir la gare de Nîmes et de s’assoir sur les voies de chemin de fer, contraignant la SNCF d’interrompre le trafic des TGV pendant une demi-heure malgré la présence de deux gendarmes sur les quais qui observaient sans bouger.

Partant du stade des Costières, lieu habituel de départ pour de nombreuses manifestations, ces GJ féminins ont joué sur les symboliques pour manifester leurs mécontentements. Arrêt devant la préfecture de Nîmes scandant leurs traditionnels  » Macron démission « , puis sur l’air de la chanson révolutionnaire italienne Bella Ciao en gare de Nîmes ou elles ont improvisé un sit-in*, (manifestations pacifiques très en vogue dans les sixties), sur les voies de chemin de fer, bloquant le trafic des trains.

gilets-jaunes-feminines-nimes
Contrairement aux dires du gouvernement, il n’y a pas systématiquement de foule haineuse en France … mais en colère surement vu l’ampleur des manifestations.

Les Mariannes sont dans la rue

Puis en ce 6 Janvier, jour de l’épiphanie, les Mariannes sont venues symboliquement apporter la galette des Rois aux manifestantes gilets jaunes avant de poser de nouveau pour la photo  » toutes ensembles  » devant les arènes et la Maison Carré au centre de la ville romaine.

En fin d’après midi, la centaine de femmes qui restaient encore devant les arènes, ont accueilli les 4 premiers  » Marcheurs  » partis pour certains de la frontière Espagnole, au Boulou, voire même de Barcelone, afin de porter le RIC à Paris pour ouvrir le grand débat national prévu dans quelques semaines. Aucun incident n’a été déploré pendant cette manifestation déclarée, hormis le retard des trains provoqués par l’irruption des femmes sur les voies.

* le sit-in s’agit le plus souvent d’une manifestation pacifique ayant pour objectif d’interpeller l’opinion et les pouvoirs publics sur une situation d’injustice ou pour une revendication précise. Ce genre de manifestation permet une occupation peu coûteuse du terrain, offre un lieu facile à photographier et à filmer, et est plutôt difficile à  » nettoyer  » par les forces de l’ordre.

Vous pourriez être intéressé par

VOTRE OPINION

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *