TVL / Editorial / Suite à une erreur de Google Maps, ils détruisent la mauvaise maison

Suite à une erreur de Google Maps, ils détruisent la mauvaise maison 70

La maison d’une femme démolie après une erreur de Google Maps

Chacun a pu se rendre compte que le système de Google Maps patauge et pédale quelque fois dans la semoule, lors d’une recherche sur un point donné, surtout lorsqu’on s’approche de certains villages … idem pour les GPS des voitures, mais de là à suivre aveuglement l’information délivrée par le géant du web pour détruire une maison, faut quand même être un peu abruti, non ? Et malheureusement c’est fait …une équipe de démolition a détruit une maison par erreur suite à une erreur de géo-localisation de Google Maps au Texas. 

Un entrepreneur démolit une maison en se trompant d’emplacement

Suite à cette erreur de localisation sur Google Maps dans la ville de Rowlett au Texas (USA), l’entrepreneur a détruit entièrement une maison : les deux maisons étaient situées au même endroit sur la carte de Google. La société du bâtiment s’est simplement trompée de rue : au lieu d’aller sur Cousteau Drive, les bulldozers se sont déplacés sur Calypso Drive et ont détruit une maison avec le bon numéro, mais se situait deux rues plus loin …

carte-google-maps

Une erreur de taille sur une carte Google

Cliquez ici pour voir la carte de Google  (en Jaune la véritable adresse 7601 Cousteau Dr.)

Google a reconnu l’erreur Maps dans un e-mail, et a dit enquêter sur la cause.

Un porte-parole de Google a dit à CNN . « Google Maps montrait effectivement des informations incorrectes pour ces maisons. Les deux adresses ont été présentées comme étant dans le même emplacement (7601 Calypso Dr) sur Google Maps … ce problème de carte a été résolu dès qu’il a été porté à notre attention ».

« Cette erreur de Google m’a fait perdre ma maison » dit la propriétaire de ces décombres Lindsay Diaz, un peu amère et dépitée devant les caméras de CNN. On peut la comprendre. Comment réagiriez vous devant une telle situation ?

Ce qu’une tornade n’avait pas complètement pas détruit sur cette maison en septembre dernier, un entrepreneur s’est chargé de le faire, alors qu’elle pouvait être réparée. A savoir que la maison initialement prévue à la démolition a été finalement détruite. Que va faire la société d’assurance ? attaquer l’erreur de carte de Google ou se retourner simplement contre la société de démolition ?

Problème de carte résolu

Google Maps pointe désormais sur la maison des Diaz avec précision. Apple Maps, Yahoo Maps et MapQuest affichent également les informations correctes.
La société mondiale du Web utilise une combinaison de satellites, des images et des données aériennes et au niveau de la rue pour tracer le monde. Google Maps prend également les observations et demandes de changement par le biais de son outil Google Map Maker pour garder ses cartes à jour, ce qui n’est manifestement pas le cas dans cette ville.

Il est vrai que des erreurs GPS se produisent assez fréquemment, toute personne munie d’un smartphone ou d’un système GPS connait bien ce problème, mais manifestement pas le dirigeant de cette société texane qui se paye ainsi une belle publicité. Notons qu’il y a une grande différence entre obtenir de mauvaises directions pour se rendre d’un point à un autre et se rendre à une mauvaise adresse d’une maison que vous êtes sur le point de démolir, la technologie ne peut pas être entièrement à blâmer.

Si habiter dans la rue Calypso au lieu de la rue Cousteau au Texas ne porte pas chance à cette américaine, rester dans les abysses de la bêtise et de ne pas répondre aux questions en restant dans le monde du silence (de Cousteau drive et de Calypso Drive) pour la société Billy L. Nabors Démolition, c’est beaucoup plus facile. Cette société n’a pas répondu à la demande de la chaine d’information pour un futur commentaire …

We could wreck the world, says Jésus,

Ça ne s’invente pas …

Ironie de cette histoire, cette entreprise appose un sérieux slogan sur ces machines … We could wreck the world, says Jésus, (nous pourrions détruire le monde, dit Jésus) … il faut dire qu’il commence bien ce fervent catholique, en se trompant ainsi de maison. Texaaaaas, ton univers impitoyaaaaable …vous connaissez la chanson du générique, non ?

Première publication le 25 Mars 2016 par @lisahopeking de CNNMoney (New York) affiliation de KTVT reports.

jesus-saves

Comments are closed.