Regards croisés sur les médias et notre société.

Regards croisés sur les médias et notre société.

Quand une jeune fille de 14 ans explique ce qu’elle pense des médias et de notre société actuelle et balance à coeur ouvert devant notre caméra, … forcément ça ne peut pas plaire à tout le monde. Comme à Tv Languedoc,nous ne sommes pas là pour faire plaisir plus à l’un qu’à l’autre … nous appuyons sur le bouton enregistrement de notre caméra et prenons la plume pour tremper l’encre dans la plaie.

Mais qui pourra contredire  ce que vivent cette jeune fille et sa soeur au quotidien ? Leurs sentiments et leurs malaises face à notre société,  sans même parler du futur proche … l’avenir reste bien sombre pour nombre d’étudiants qui se trouveront confrontés à la dure réalité économique de notre pays.

Dans cette société ou ou les énarques et autres élèves sortis des grandes écoles sont formatés pour peut être gouverner et diriger le pays … et ceux (les autres) qui sont censés suivre le chemin tracé, ( et obéir )… un gouffre énorme sépare ces deux mondes et s’amplifie de jour en jour, d’années en années … et cela grâce au web,les jeunes s’en rendent compte très tôt.

Avec les réseaux sociaux, le phénomène prend une toute autre tournure, car les jeunes d’aujourd’hui  (comme notre jeune Joséphine) se rendent compte du malaise mensonger que l’on diffuse chaque jour, soit dans les médias, soit par des décisions arbitraires gouvernementales, mettant toujours plus en avant les multinationales à contrario de l’être humain.

Avec des évènements meurtriers comme l’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo en Janvier 2015 et le massacre du 13 novembre au Bataclan, de voir pendant 11 mois le temps de non réaction de l’exécutif gouvernemental entre ces deux attentats, la prise de conscience des jeunes est à son paroxysme. Ces jeunes ont compris que l’état a failli et cela malgré des décisions tardives post 13 novembre 2015, ces jeunes sont en colère et inquiets. Ces mêmes jeunes voteront d’ailleurs dans 3 ou 4 ans … et leurs regards, leurs décisions et leurs réactions sur la société ne seront pas du tout tendres et compatissants …  certains votes de contestation le prouvent !

D’entendre également le témoignage de sa grande soeur qui dénonce le système actuel de notre société, n’offrant que chômage et peu d’espérance pour elle comme ses amis dans l’avenir,  ces jeunes qui arrivent sur le marché du travail … avec juste comme débouché, gonfler le chiffre de 6 millions de chômeurs et stagiaires, montre bien le malaise que notre société prend de plein fouet.

Avec une Europe défaillante qui ne parvient même pas à régler l’afflux des réfugies depuis plusieurs années et stagne les pieds dans la boue de Calais, devant le désespoir de notre agriculture qui tombe en lambeaux et des suicides dans cette profession, de voir que de nombreuses sociétés ferment en France depuis des décennies … ou licencient même quand les bénéfices sont en hausse …et que le seul espoir pour ces jeunes serait de partir … ailleurs … en dehors de France, on peut se dire que tout n’est pas vraiment rose dans le pays des droits de l’homme où la surveillance généralisée devient quasi quotidienne dans nos faits et gestes, cherchant à restreindre la liberté de chacun, à contrario de trouver des solutions pour relancer l’économie française.

« il vaut mieux être bien riche et bien portant en France … que pauvre, malade et sans emploi »

nous expliquent hors caméra les deux soeurs plutôt perplexes sur l’avenir …

Educons …

Même si le travail ne se trouve pas facilement … tout commence avec une bonne éducation parait il !
Cependant dans certaines administrations, il est courant de poser des questions sur vos origines sociales … sur le métier de vos parents !
Dans l’éducation nationale, quand on vous demande de remplir des questionnaires sur les métiers de vos parents pour le passage en lycée de vos enfants, cela peut surprendre non ?
Soyez prudent et réfléchissez une minute … Pourquoi vous demande t on de remplir ce questionnaire sur le métier de vos parents ? quel rapport avec l’orientation de vos têtes blondes ?
Si vous remplissez le questionnaire de bonne foi … suivant votre milieu social et familial, sachez que vos enfants n’auront aucune chance d’intégrer de hautes écoles. En bref … les enfants d’ouvriers ne finiront jamais cadre supérieur ou ingénieur … c’est ainsi et c’est comme ça pour de nombreux endroits. Information révélée par d’anciens professeurs de collège qui s’insurgent contre ce genre de discrimination.

Alors un conseil … pour la réponse à ce formulaire, répondez  » Autre  » … ce sera toujours mieux que de dire la vérité ou d’être trop précis.
Du coup… on peut toujours se poser quelques questions  » aristocratiques »  qui sévissent encore et toujours au sein de notre pays et qui affaibli du coup la valeur des mots  » Egalité Fraternité  » sur le fronton des écoles de la république …non ?

 

 

details

Recent comments