Questions à la Députée Le Dain

Devant la grogne des languedociens à voir prochainement leur région du Languedoc Roussillon se rattacher avec Midi Pyrénées et la ville de Toulouse, et suite aux explications de Philippe Saurel, maire de Montpellier et Président de la Métropole de Montpellier sur la pauvreté de notre région, nous avons voulu en savoir plus auprès d’une élue locale hors norme, en la personne de Mme Anne-Yvonne Le Dain, députée de l’Hérault à l’Assemblée Nationale et une des sept vices présidentes de la région Languedoc-Roussillon qui compte 15 vices présidents et qui fût un des bras droit de Georges Frêche depuis 2001.

Interview en deux parties …

Sans concession sur nos questions de démocratie locale, de manque de référendum sur cette question qui nous touche du littoral aux plus profondes vallées cévenoles, Anne Yvonne Le Dain n’a pas sa langue dans la poche, ne pratique pas la langue de bois et répond avec franchise, quitte à ne pas plaire à toute le monde … car la langue de bois, contrairement à beaucoup d’autres, elle ne connait pas ! 

C’est une des raisons pour laquelle nous nous sommes tournés vers cette députée héraultaise, de souche bretonne et de cœur languedocien, pour comprendre ce futur changement local de gestion économico-politique qu’elle partage avec retenue, mais avec conviction pour cette future grande région.

Il est vrai que ses choix initiaux furent bien différents de ceux de Philippe Saurel sur le choix des départements à être rattachés pour la création de cette future grande région.

 Le maire de Montpellier déjà à la tête de la Métropole de Montpellier construit lentement mais surement, une nouvelle identité de Région Bis, en invitant au château de Castries ce mercredi 25 mars 2015, une cinquantaine de présidents d’inter-communalités chapeautant ainsi l’idée d’un futur pôle métropolitain, englobant les territoires de l’actuel Languedoc-Roussillon, mais aussi de l’Aveyron, département faisant partie de la région Midi Pyrénées.

Assiste t-on à une reconstitution du Grand Languedoc des comtes de Toulouse, évoqué par Philippe Saurel, cela même avant la naissance de cette nouvelle région prônée par le Président de la République et son premier ministre ? Est ce une nouvelle façon de se prémunir de la voracité de la ville rose sur le futur conseil régional ?  

Quoi qu’il en soit, à quelques jours du 30 mars, date anniversaire de son élection à la mairie de Montpellier, Philippe Saurel étonne encore une fois tout le monde.

Nul doute que cela suppute sec et l’on ne doit pas être en reste du coté de Toulouse et de la région Midi-Pyrénées… au vu de ce qui se passe et se trame dans notre Languedoc. Il est vrai qu’entre Agglo, région, nouvelle région, pôle métropolitain …  le mille-feuille territorial reprend une couche et le lambda a de quoi vraiment se perdre !

Suite du reportage d’Anne-Yvonne Le Dain, avril 2015

details

Recent comments