Montpellier SupAgro, une reconnaissance méritée

SupAgro …

Qui n’a pas entendu parler de SupAgro en Languedoc-Roussillon ? Qu’est ce que SupAgro ? Que veut dire ce nom ?
A travers notre reportage, nous avons découvert une grande école au nord-est de Montpellier, une université d’enseignement supérieur agronomique avec amphithéâtre et de nombreux bâtiments répartis sur plusieurs hectares autour d’une vigne de recherche expérimentale, Bref un endroit zen ou travaillent de nombreuses personnes dans de nombreux domaines divers et variés comme l’agriculture, l’horticulture, l’alimentation et  également l’environnement … bref, un pôle de recherche reconnu à l’international qui fait la fierté de notre région.

Hall de la Légion d’honneur

Le 9 juillet 2015, un évènement rare s’est tenu au sein de cette établissement agronomique. L’inauguration du hall d’honneur du Château de la Gaillarde en hall de la Légion d’honneur. Ainsi cette journée inaugurale confirmait cette haute distinction française attribuée à une école,  » la médaille de la Légion d’honneur  » récompensée et honorée pour fait de guerre pendant la première guerre mondiale. Avec la présence de Danielle Aben, présidente de la société des membres de la Légion d’honneur pour la section de l’Hérault et de Sonia Kerangueven, adjointe au maire de Montpellier, sous la houlette d’Anne-Lucie Wack, la directrice de SupAgro, cette inauguration a permis de pérenniser dans la pierre ce fait de guerre réclamé par de nombreux anciens élèves depuis plus de dix ans.

Une autre récompense

Si cette légion d’honneur a été attribuée pour un fait de guerre pendant le premier conflit mondiale, sans nul doute elle l’aurait été également accordée pour la guerre contre le phylloxéra et la recherche contre l’insecte ravageur, qui commença à décimer les vignes françaises en 1861 à Roquemaure dans le Gard. D’avoir réussi également à vaincre cette maladie destructrice de la vigne est en quelque sorte une autre récompense et une grande victoire, oh combien appréciée depuis chaque jour, par toute la viticulture française, mais aussi de la viticulture européenne. Sans cette co-découverte franco-américaine sur le choléra de la vigne, un des plus grands vignobles du monde aurait décliné et ne s’en serait sans doute jamais remis.

Et oui … De nombreuses personnes doivent beaucoup à cette université de Montpellier SupAgro, et ce depuis 1873 …  cette grande école d’agronomie qui continue inlassablement ses travaux au sein de la capitale Languedocienne sous le soleil, tout près de la mer méditerranée.

details

Recent comments