TVL / Actualité / Nice : l’oeil du web

Nice : l’oeil du web 0

L’oeil du Web

Si à propos du carnage du 14 juillet qui a eu lieu à Nice, tout a été dit dans de nombreux médias, tout n’a pas été entièrement montré. L’œil du web vous montre pendant et après l’hommage aux victimes de Nice, ce qui s’est réellement passé sur la Promenade des Anglais.

Sifflements, huées et applaudissements.

Sifflements et huées pour les uns et applaudissements pour les autres. Grâce à de nombreuses prises de vues provenants de caméras professionnelles, mais aussi de vidéos issues de téléphones portables de particuliers, rien n’échappe à l’oeil du web. Sifflements et huées pour le premier ministre Manuel Valls et applaudissements pour les secouristes et les forces de l’ordre furent les points d’orgues de cette journée d’hommage aux victimes de Nice.

Deuil national de 3 jours …

Deuil national de trois jours …

La minute d’après

Quelques minutes après l’hommage rendu aux victimes du 14 juillet, plusieurs groupe de personnes se sont invectivées sur la promenade des Anglais. Une femme a été prise à partie par un petit groupe lui ordonnant de «  foutre le camp  » et de  » rentrer chez elle « . Cette dernière leur criant qu’elle était française … car née ici en France.

Plus loin sur cette même promenade, après une prise de bec, un adulte tente d’expliquer à des jeunes sa vision des choses  en disant « l’islam est incompatible avec l’occident, que la religion musulmane façon Sunitte ou Chiite est incompatible avec le mode de vie occidentale dans laquelle vous prônez des valeurs républicaines », provoque un attroupement avec une montée de ton singulier, couverte rapidement par des cris d’une femme vociférant contre cette homme, avant l’arrivée des forces de l’ordre.

De voir que des français s’insultent ainsi après cette commémoration montre que Daesh gagne chaque jour du terrain dans l’idéologie de la division. C’est exactement ce que recherche les islamistes de Daesh … nous diviser. Si certains français, certes meurtris, ne peuvent contenir leurs émotions et leurs haines, d’autres ne sont pas dupes et sont conscients de ce qui se passe.

A chacun de nous de continuer de boire aux terrasses des cafés, de sortir voir des concerts et de continuer à vivre comme avant, pour bien montrer à ces Daeshiens, notre détermination à ne pas vouloir accepter leur façon de vivre.

Comments are closed.