TVL / Société / Les nouvelles interdictions au volant

Les nouvelles interdictions au volant 73

La liste des sanctions sur la route se renforce. Alors que les chiffres de la mortalité routière augmentent. (Un accident corporel sur dix est lié à l’usage d’un téléphone au volant.) Le gouvernement prend les mesures drastiques juste au moment où les Français s’apprêtent à partir en vacances, ils devront le faire sous haute surveillance policière.

A compter du 1er juillet 2015, les kits mains libres et l’écoute de musique via des oreillettes, écouteurs et casques audio sont interdits sur la route. Les cyclistes seront mis à l’amende (sans perdre de points) s’ils pédalent avec des écouteurs. « Cette mesure vise à éviter que les conducteurs ne se retrouvent isolés de leur environnement extérieur et ne perdent leur concentration lorsqu’ils utilisent une oreillette », confie-t-on à la Sécurité routière. Les oreillettes, casques et écouteurs, qu’ils servent à téléphoner ou écouter la radio ou de la musique, seront également interdits au volant.  Un conducteur surpris en pleine conversation téléphonique avec ses oreillettes devra payer une amende de 135 euros et trois points seront retirés de son permis. Une mesure qui vaut également pour tous les usagers tenant un guidon (motos, scooters, cyclomoteurs, vélos). De fait, on risque fort de voir dans les jours prochains, une ruée sur les kits disponibles pour se mettre en conformité avec les nouvelles règles.

Les forces de l’ordre disposent dans le Code de la route d’un article pratique, le R.412-16, stipulant qu’un conducteur « doit se tenir constamment en position d’exécuter toutes les manœuvres qui lui incombent ». « Aucun texte ne stipule qu’il est interdit de se maquiller, de manger un sandwich ou de conduire avec son chien sur les genoux, mais les forces de l’ordre peuvent néanmoins vous dresser un PV si elles estiment que ces actions entravent vos manoeuvres ou votre visibilité.

Au 1er juillet, le taux d’alcoolémie légal sera abaissé de 0,5 à 0,2 gramme par litre de sang pour les conducteurs novices (trois ans après le permis ou deux s’il y a eu conduite accompagnée) Ce qui est un peu moins d’un verre de vin, d’un demi de bière ou d’un verre de planteur, chacun de ses verres consommés faisant en moyenne monter le taux d’alcool à 0,25 g/l de sang.

Voici quelques exemples de situations verbalisables :
Manger un sandwich
Se maquiller, même à l’arrêt dans les bouchons.
Fouiller dans la boîte à gants.
Écouter de la musique trop fort, qui pourrait vous empêcher d’entendre les bruits de la circulation.
et pour les Languedociens => Conduire en tongs

Bonnes vacances

Comments are closed.