TVL / Actualité / Chasse Catalane 66 : Jean-Pierre Sanson devient le président

Chasse Catalane 66 : Jean-Pierre Sanson devient le président 0

Jean-Pierre Sanson, nouveau président

Jean-Pierre Sanson a été élu Président de la FDC66, le vendredi 1er juillet, par le Conseil d’Administration de la Fédération des Chasseurs Catalans. Il succède donc à Alain Esclopé (voir notre article) qui ne se représentait pas. Administrateur et trésorier de la Fédération depuis 15 ans, président d’une ACCA et d’une AICA de chasse en montagne depuis 27 ans, Jean-Pierre Sanson est un homme d’expérience qui désormais, prend en main les rênes de l’institution catalane au sein de cette nouvelle grande région d’Occitanie.

Jean-Pierre Sanson : « C’est un grand moment, car je prends la succession d’un grand président en la personne d’Alain Esclopé qui a occupé ce poste pendant 25 ans. Son visage restera très associé à l’action cynégétique de ce département. Il nous laisse une Fédération en bon ordre de marche avec des équipes techniques très compétentes, et comme il s’agit justement d’un vrai travail d’équipe, c’est pour moi un challenge exaltant à relever » explique Jean-Pierre Sanson lors de cette succession.

[themoneytizer id= »7859-25″]

 

La FDC66, Association de Protection de la Nature

« C’est un thème que je souhaite développer, car c’est une réalité pour tous les chasseurs qui, avec les agriculteurs, forment la population la plus active sur les espaces naturels. C’est un élément fondamental pour une Fédération moderne qui est déjà moteur en ce domaine. Je souhaite d’ailleurs travailler au rapprochement avec les autres utilisateurs de la nature. Cela est devenue une nécessité, pour tous, pour tourner le dos à des caricatures d’un autre siècle. Nous userons de toute la diplomatie et surtout de l’information et la pédagogie nécessaires à ce rapprochement qui est souhaité, et la presse s’en fait d’ailleurs souvent l’écho, par une grande majorité des passionnés de nature dont nous sommes. » précise le nouveau président.

Actions méconnues

Tv Languedoc :  Beaucoup d’actions de la Fédération sont encore méconnues du grand public, voir des chasseurs eux-mêmes ?

Jean-Pierre Sanson : « On réduit souvent les activités de la Fédération à la chasse proprement dite, alors que nous intervenons dans beaucoup de domaines. Sur des aspects techniques ou d’expertises, sur l’aménagement des territoires, ou encore en terme d’éducation à l’environnement, de formation… Je souhaite bien sûr développer toutes ces actions et les faire connaître davantage à nos chasseurs et au-delà, au grand public. »

Relations entre Chasseurs et Agriculteurs

Tv Languedoc : Les chasseurs partagent l’espace naturel, en majeure partie, avec le monde agricole. Quel sens voulez-vous donner aux relations entre Chasseurs et Agriculteurs ?

Jean-Pierre Sanson : « Nous avons obligation d’avoir des relations de partenariats avec le monde agricole pour la gestion des territoires et la gestion du dossier des dégâts dus à la faune sauvage.Nous avons déjà des relations étroites mais nous devons aller encore plus loin pour bien travailler ensemble. »

Prélèvement versus Prévention

« Cette année a été exceptionnelle en terme de prélèvement avec près de 11000 sangliers, preuve du fort investissement sur ce dossier par nos équipes de chasse, mais aussi de l’investissement en matière de prévention par le monde agricole. Notre relation ne peut qu’être confortée.

Je rappelle que le montant annuel global affecté au compte dégâts par la FDC66 est de près de 420.000€. Il prend en compte les indemnisations, les efforts de prévention, nos expertises… En tant que trésorier, c’est donc un des dossiers sur lequel je me suis le plus investi, puisqu’il pèse sur le bilan de notre Fédération. Il a fallu trouver les solutions les mieux adaptées pour que ce soit le moins lourd possible pour nos chasseurs. Nous continuerons ces efforts. »

Disparition du Petit Gibier

« C’est un des dossiers prioritaires du début de ma présidence. Des réunions ont déjà eu lieu pour nous appuyer sur des avis scientifiques avec l’aide de l’IMPCF et l’ONCFS. C’est un travail de longue haleine. Mais sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, j’attends une grande implication et une prise de conscience individuelle de chacun de nos chasseurs. Nous serons alors bien sûr à leurs côtés en y consacrant du temps et des moyens financiers. »

Sécurité …  enjeu capital ?

« La chasse revêt parfois un caractère de mission de service public, parfois un caractère de simple passion, dans tous les cas un enjeu reste capital : la sécurité. C’est la priorité absolue pour tout président d’ACCA, pout tout chef de battue, pour tout chasseur en situation! Il faut une remise à niveau permanente notamment pour les responsables des associations de chasse qui sont amenés à être renouvelés. Nous allons d’ailleurs réaliser un nouveau centre de formation au permis de chasse mieux adapter à nos besoins. Je souhaiterais également associer à ces formations sur la sécurité, un module consacré ”aux premiers secours” qui me parait indispensable aujourd’hui dans une équipe de chasse.»

Déchets

Tv Languedoc : Parmi les dossiers que l’on méconnait et qui ont un impact environnemental certain, il y a celui des ”déchets”… Vous vous y êtes déjà très investi ?

Jean-Pierre Sanson :  « Avec 11 000 sangliers auxquels nous devons ajouter les cervidés, nous arrivons à un tonnage important . Nous sommes et resterons précurseurs. Trois sites pilotes ont été installés dans le département et nous allons continuer à travailler en étroite collaboration avec Eva Faure, la vétérinaire de la Fédération Nationale. Il faut anticiper en la matière car un texte de loi devra sortir de toutes ces études. Il vaut mieux participer à son élaboration de façon à ce qu’il tienne vraiment compte des réalités du terrain.»

Gibier Sud de France Pyrénées-Catalanes

Tv Languedoc : La chasse au 21ème siècle se renouvelle dans son approche, dans ses pratiques… Est elle innovante en terme d’implication dans l’économie locale ?

Jean-Pierre Sanson : « C’est un dossier que j’ai particulièrement suivi avec notamment un de nos techniciens Benjamin Calmont. Nous avons ainsi créé une plateforme d’accueil et de valorisation de la Venaison. Dans un premier temps cela nous permet de faire connaître la diversité des gibiers chassés dans les Pyrénées-orientales. En effet, cette plateforme d’échange propose les offres des ACCA et les demandes des chasseurs du département ou venant de l’extérieur. Associé à cette démarche, nous avons mis en place un volet de valorisation de la venaison avec un partenariat très étroit avec un collecteur, les établissements Guash. Nous avons un centre de collecte en Capcir pour les cervidés et en Vallespir destiné aux sangliers. Nous allons construire 2 autres centres sur Saillagouse et sur Estagel. Les établissements Guash ont su organiser un réseau, surtout auprès des restaurateurs qui peuvent proposer à leurs clients une viande particulièrement saine, issue d’un circuit court, un gibier ”Sud de France – Pyrénées catalanes”. »

Relations avec institutions et collectivités locales

Tv Languedoc : Ces exemples d’innovation en matière économique et environnementale de la part de la fédération des chasseurs catalans confortent elles les bonnes relations que vous entretenez avec les institutions et les collectivités locales ?

 Jean-Pierre Sanson : « Ce partenariat est très constructif et essentiel puisque le Conseil Départemental et le Conseil Régional nous ont aidé dans ces dossiers à hauteur de 80% environ.

C’est une vraie reconnaissance de la plus value qu’apportent les chasseurs sur notre territoire. Nous sommes reconnus comme de véritables experts en matière environnementale pour la préservation de nos territoires ruraux et leur développement économique. Sur les dossiers d’aménagement du territoire, nous sommes également souvent sollicités par les communes ou les communautés de communes. Nous avons ainsi signé récemment une convention avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée pour préserver une zone sur le secteur de Canoès.

Tous ces travaux d’expertise environnementaux n’ont pas de but cynégétique particulier. C’est vraiment la qualité de nos techniciens, nos connaissances faunistiques et floristiques qui sont recherchées. Les chasseurs sont avant tout des passionnés de la nature et nous nous sentons, au premier chef, responsables de sa préservation.»

Grande Région Occitanie

Tv Languedoc :  Quel impact aura la création de la Grande Région Occitanie sur l’organisation administrative de la chasse ?

 Jean-Pierre Sanson : « Il y aura bien une fusion des Fédérations Régionales de Chasse. Jusqu’ici la Fédération Régionale étaient notre intermédiaire entre nos actions de terrain et le Conseil Régional. Elle était aussi notre relais pour accéder à certaines subventions européennes. Je suis donc très vigilant pour que les Fédérations Départementales ne perdent pas cet outil d’influence et surtout leur identité. »

Les femmes et la chasse

Tv Languedoc : Une femme a été élue pour la 1ère fois au conseil d’administration. La chasse se féminise t elle ?

 Jean-Pierre Sanson : « C’était un souhait du conseil d’administration précédent et du Président Esclopé et j’y souscris pleinement. Nous devons féminiser les responsables cynégétiques du département. La Fédération montre l’exemple avec l’arrivée de Sophie Lesage-Mary qui est déjà présidente d’ACCA. D’ailleurs avec l’association ”Chasse au Natur’elle” qui regroupe les chasseresses de notre département nous faisons encore partie des quelques fédérations en pointe dans cette volonté de féminisation. C’est une association particulièrement dynamique qui est très sollicitée. »

Le mot de la fin 

Tv Languedoc : Que souhaitez vous pour votre mandature ?

 Jean-Pierre Sanson : « Je souhaite avant tout qu’elle soit la Fédération de la proximité. Très à l’écoute des chasseurs quels que soient leurs territoires, de plaines, de montagnes, leurs modes de chasses, en battue, de grands ou de petit gibier… Je veux que la Fédération puisse approcher chaque chasseur personnellement afin qu’il y ait une prise de conscience individuelle des problématiques que traite la Fédération et des solutions qu’elle met en oeuvre. »

Comments are closed.